Je réponds à vos questions

" Cécile, nous entendons de plus en plus parler de sophrologie, peux-tu revenir sur la définition s'il te plait ? "

Bien sûr. Effectivement, la sophrologie semble être partout en ce moment et j’oserais dire aussi nulle part à la fois. En effet, trop peu de personnes savent clairement la définir et elle est trop souvent associée à une méthode de détente ou de relaxation.

La sophrologie, méthode qui a été inventée dans les années 60 par le Dr Alfonso CAYCEDO, permet de retrouver une harmonie entre le corps et le mental. C’est parvenir à un équilibre intérieur. Pourquoi ? Parce que nous sommes beaucoup dans le mental. Nos pensées nous envahissent, reviennent sans cesse, nous contrôlent. Nos pensées ont un impact direct sur nos actions et notre comportement. Il est donc essentiel de venir calmer ce mental. Pour cela, le corps sera la 1ère porte d’entrée dans ce processus, c’est à dire être attentif à ce qui se passe en nous pour en prendre conscience et venir ensuite y mettre des actions.

La sophrologie s’appuie sur plusieurs techniques qui, avec votre participation active, vont vous permettre de vous reconnecter à votre corps, à retrouver cet équilibre corps-esprit, à apprendre comment vous fonctionnez afin de vous aider à mieux vivre certaines situations de votre quotidien vécues, perçues de manière négative.

Saviez-vous que nous avons près de 60 000 pensées par jour, qu’environ 90% d’entres elles sont toujours les mêmes et que 80% de ses pensées répétitives sont négatives soit près de 48 000 pensées négatives par jour 

(selon le Dr Daniel AMEN, neuroscientifique et psychiatre américain). 

 

Quand on sait que nos pensées ont un impact direct sur le corps, il y a de quoi se poser des questions …

" Qu'entends-tu par "participation active" ? "

J’ai pour habitude de dire que la sophrologie est une méthode très puissante mais pour autant ce n’est pas de la magie !

 

Les changements ne peuvent s’opérer que si le sophronisé (personne qui consulte un sophrologue) participe activement aux séances mais surtout s’il applique dans son quotidien et de manière répétée les pratiques proposées par le sophrologue.

 

C’est ce qui fera toute la différence dans sa propre progression. C’est comme tout, il n’y a pas de secret, c’est en pratiquant, en s’exerçant, en se trompant, en recommençant, que l’on avance.

1

je suis acteur

Je suis acteur de ma séance, je participe aux exercices 

2

je pratique

J’intègre dans mon quotidien aussi souvent que je le peux les pratiques et consignes vues lors des séances

3

je suis autonome

Les pratiques répétées vont s’intégrer dans mon quotidien et devenir des habitudes

" Quand tu nous dis "se reconnecter à notre corps", ça veut dire quoi ? "

Se reconnecter à son corps, c’est :


  • Être à l’écoute de ses sensations corporelles en ressentant ce qui se passe à l’intérieur de soi
  • Accepter nos ressentis même s’ils sont désagréables
  • Se reconnecter avec ses émotions, ne pas en avoir peur
  • Accepter son corps tel qu’il est sans jugement
  • Etre dans l’instant présent, ici et maintenant
  • Se faire confiance aussi